Skip to content

Accueil > Médias lycéens > Reporters à la COP 28 : Les Terms HGGSP > Résumé des 5 et 6 Décembre

Résumé des 5 et 6 Décembre

Par Alice, Charline, Paula et Raphaël.

mercredi 6 décembre 2023, par Valentin BOUQUIN

En ce 6 décembre 2023, nous sommes à la moitié de la COP. Aujourd’hui, Alice, Charline, Paula et Raphaël vont tout vous dire sur les discussions de ces 2 derniers jours sous la forme d’un podcast.

Résumé des 5 et 6 Décembre : podcast
Par Alice, Charline, Paula et Raphaël

Voici le script :

Nous sommes déjà à la moitié de cette COP et nous allons vous tenir au courant des actus du 5 et 6 décembre.

Le 5 décembre était consacré à la fois aux peuples indigènes et à la transition énergétique. Les représentants des peuples indigènes ont pu dialoguer avec les pays et les parties prenantes. Il s’agit de mieux inclure les peuples indigènes dans les politiques climatiques. En effet, si ces peuples doivent arrêter d’utiliser des combustibles fossiles, ils ont besoin de poursuivre une transition juste vers une exploitation durable des ressources. Une transition juste implique la décarbonation tout en faisant attention à ce que les travailleurs et ceux qui dépendent de ces combustibles fossiles ne soient pas abandonnés.

D’autre part, les discussions sur la transition énergétique se sont portées sur l’hydrogène et l’efficacité énergétique des énergies renouvelables. Pendant ce temps, autour des lieux de l’évènement, des démonstrations contre les énergies fossiles et contre leurs lobbyistes étaient organisées. Une partie des discussions s’est concentrée sur la pollution des ménages lié aux combustibles. Conclusion : il faut pousser les maisons à cuisiner à l’électrique !

Plus de 60 pays ont également signé le « cooling pledge », un engagement visant à réduire l’impact climatique de l’air conditionné, responsable à plus de 7% des émissions mondiales de GES. La difficulté étant que dans les pays où il fait plus chaud, la climatisation est indispensable et devrait en théorie être généralisé à tous.

En ce 7e jour de la COP28 (mecredi 6), l’Observatoire Européen Copernicus a annoncé que l’année 2023 était la plus chaude de l’Histoire. Cette journée est aussi la 4e journée thématique sur l’urbanisation, l’environnement bâti et les transports. La présidence s’est associée à l’ONU Habitat et à Bloomberg Philanthropies pour encourager les ministres du logement, du développement urbain, de l’environnement et des finances à soutenir la "Déclaration finale commune sur l’urbanisation et le changement climatique". Cette déclaration est appuyée par plus de 40 ministres. Elle propose un plan en dix points pour intégrer davantage les villes dans la lutte contre le changement climatique pour accélérer le financement climatique urbain et pour renforcer la préparation des villes face à la crise climatique. Des solutions ont été proposé pour mieux détecter et surveiller la présence de gaz à effet de serre dans les villes ou pour développer des villes plus vertes.

Par ailleurs, un texte préliminaire a été adopté sur les énergies fossiles. 3 options sont présentées : une élimination juste et progressive, une accélération des efforts et une 3e option dans laquelle la sortie des énergies fossiles n’est pas envisagée. Par la suite, il a été décidé que les négociations allaient être mises en pause pendant une journée. On peut ajouter que le chef de l’ONU climat Simon Stiell a incité les participants de la COP28 à accentuer leurs efforts.

Arrivés à la moitié de la COP28, nous pouvons retenir pour les 5 et 6 décembre que les peuples indigènes, la transition énergétique et l’urbanisation ont été au cœur des débats avec de rudes négociations.

Lycée Marguerite de Navarre 50 rue de Vauvert 18024 Bourges Cedex - Tél. 02 48 67 81 40 courriel : ce.0180006j@ac-orleans-tours.fr